Épanouissement personnel et sérénité : 3 pouvoirs insoupçonnés des plantes dans la maladie

Epanouissement personnel et sérénité sont deux états naturellement poursuivis dans toutes les activités de développement personnel. Et pour les personnes qui vivent avec le cancer, cultiver un environnement sain, apaisant et revigorant au quotidien, un cadre de vie susceptible d’apporter plus de dynamisme, de sérénité et épanouissement personnel peut être une préoccupation de tous les jours.

Si pour vous, la nature est source d’amusement, d’apaisement et de joie naturelle, peut-être avez-vous déjà une petite idée de ce que jardiner peut procurer comme énergies nouvelles. Pour beaucoup d’entre nous, s’entourer de plantes et s’occuper de nos plantes est une des plus belles façons de nous imprégner des forces de la nature.

En terme de développement personnel, de guérison, de soin et pour le bien-être en général, les plantes ont de tout temps bénéficié d’une réputation particulière à la hauteur de leur magique complexité. Faites d’une pierre de multiples coups :

  • soignez votre intérieur et
  • soignez votre intérieur du même coup.

Voyez ici les trois raisons pour lesquelles les plantes contribuent à votre épanouissement et sérénité durant la maladie.

La sérénité par les plantes

Les raisons de stresser, d’élever involontairement votre niveau de nervosité et ainsi d’alimenter vos angoisses en période de lutte contre le cancer ne manquent pas. La maladie, ses traitements et tous les changements qu’elle apporte à votre vie peuvent être des sources de stress et de déséquilibre involontaires.

C’est pour cela que les plantes peuvent parfaitement figurer dans votre stratégie de développement personnel par la PNL. La PNL associe environnement, bien-être intérieur avec votre confort personnel, celui de votre habitat. Les 2 stratégies s’influencent l’une l’autre. Le coaching par la PNL tente d’installer de nouveaux états mentaux en puisant des énergies et des ressources dans vos relations avec vos plantes ; jardiner conforte votre volonté d’agir malgré la maladie en vous procurant une activité saine et plaisante au quotidien.

La combinaison de ces 2 outils favorise ainsi le bien-être émotionnel tout en permettant un sentiment de maîtrise et d’accomplissement à travers la croissance des plantes malgré les défis de la maladie.

De plus, il est maintenant démontré que la présence de plantes dans l’environnement réduit le niveau de stress et d’anxiété, peut aider à créer un environnement sain, doux, apaisant et relaxant dans la maladie. Tout cela peut contribuer à réduire les niveaux de cortisol (hormone du stress) dans votre corps.

Le simple fait de prendre soin des plantes, de vous occuper d’elles, de verdir et de colorer votre intérieur peut alors devenir une activité méditative et très satisfaisante bien au delà de la maladie.

Les plantes améliorent la qualité de l’air

En tout temps, la qualité de l’air que nous respirons est source de vie. Les plantes d’intérieur agissent comme des filtres naturels. Elles éliminent les polluants de l’air tels que le benzène, le formaldéhyde et le trichloréthylène.

D’une pierre, deux coups. Vous améliorez la qualité de l’air dans votre habitat, favorisez votre santé physique et mentale, celle de vos intimes en réduisant les problèmes respiratoires, renouvelant l’air dans votre habitat. Et dans le même temps vous améliorez vos capacités de concentration et développez une clarté d’esprit nouvelle grâce aux plantes.

Pour être un peu plus précise, jardiner améliore la qualité de l’air en favorisant la photosynthèse des plantes qui absorbe le dioxyde de carbone (CO2) de l’atmosphère, contribuant ainsi à réduire les niveaux de ce gaz à effet de serre responsables du changement climatique. De plus, les plantes libèrent de l’oxygène lors de la photosynthèse améliorant ainsi la teneur en oxygène de l’air ambiant. En outre, la présence de végétation dans votre habitat et vos jardins contribue à filtrer les polluants atmosphériques, améliorant ainsi la qualité de l’air en réduisant la concentration de particules fines et d’autres substances nocives.

Jardiner renforce le sentiment de responsabilité et de soin envers les autres

Dans la longue lutte contre le cancer ou toutes ces maladies invalidantes, prendre soin d’une plante est une façon de prendre soin de soi. Cela nécessite de la responsabilité et de la régularité, deux choses qui contribuent à relever votre confiance en vous et en l’avenir.

Jardiner est une façon de prendre soin de soi car cela implique de passer du temps à l’intérieur et aussi à l’extérieur. Tout ce qui favorise la connexion avec la nature et améliorer le bien-être mental. De plus, le travail physique et la responsabilité de s’occuper des plantes contribuent à vous maintenir dans un mode de vie actif, ce qui est bénéfique pour la santé physique. Enfin, le processus de voir les plantes pousser et prospérer grâce à vos soins peut apporter une satisfaction personnelle et renforcer la confiance en soi.

Lorsque vous cultivez et prenez soin de vos plantes, vous développez un sentiment de connexion avec la nature et une prise de conscience de l’importance de prendre soin des êtres vivants. Cela peut renforcer l’empathie et le sentiment de compassion envers les autres y compris les humains.

Vous comprenez alors pourquoi dans ce blog, je vous propose autant d’articles en rapport avec les plantes dans votre quête d’épanouissement personnel et de sérénité.

Votre avis m’intéresse, commentez l’article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

@Evelyne Badin, coach en développement personnel, PNL, personal brander, travel planner, Paris, 2023

, ,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Comments (

)