Évelyne badin coaching cancer


Image émouvante du roi Charles III d'Angleterre entouré de sa famille, incluant sa mère, ses fils, ses brus et ses petits-enfants, réunis au balcon de leur palais lors d'une cérémonie. Cette scène illustre la profondeur des liens familiaux, démontrant que les liens affectifs vont bien au-delà des liens du sang. La présence unie de la famille royale témoigne de la force et de la cohésion que les relations familiales peuvent apporter, enrichissant ainsi le tissu social et émotionnel de chacun. Une représentation touchante de l'importance des liens familiaux dans la vie de chacun.

Avez-vous déjà réfléchi à l’impact des relations familiales sur la guérison d’un proche atteint d’un cancer ?

Le Soutien familial pendant le cancer

Les liens familiaux ne sont pas seulement des liens de sang, ce sont aussi des piliers solides de soutien et de guérison lorsque le cancer frappe à la porte.

Dans ces moments difficiles, être entouré·e de sa famille peut faire toute la différence. Les moments de partage, les discussions, les rires et même les larmes créent un environnement propice à la guérison.

Leur présence en effet renforce le sentiment d’appartenance et de sécurité, ce qui aide à réduire le stress et l’anxiété associés à la maladie. De plus, la famille peut jouer un rôle pratique en fournissant une assistance dans les tâches quotidiennes, en vous accompagnant aux rendez-vous médicaux et en facilitant l’accès aux soins.

Soutien familial pendant le cancer

Ce lien familial offre également un sentiment de normalité et de continuité dans la vie du patient. Il aide à maintenir un sentiment de stabilité et d’espoir pendant le processus de guérison.

Le besoin d’être seul·e

Mon expérience me fait dire que chaque personne réagit différemment face à la maladie. Certain·es malades ressentent le besoin d’être seul·es

  • pour faire face à leurs émotions,
  • pour réfléchir,
  • pour trouver leur propre façon de faire face à la maladie.

Un malade du cancer peut ressentir le besoin d’être seul pour diverses raisons.

Ils ont besoin d’un espace personnel pour traiter leurs pensées et leurs sentiments.

Respecter cette volonté de solitude est crucial car cela lui reconnaît le besoin de gérer ses émotions et son processus de guérison à sa manière.

En honorant ce choix, on témoigne du respect de l’autonomie et de la dignité du malade, ce qui contribue à renforcer son bien-être émotionnel et sa capacité à faire face à la maladie.

Donnez-leur du temps – Donnez du temps au temps

C’est important pour le malade que les membres de sa famille acceptent de respecter cette décision même si elle peut sembler difficile à comprendre. Respecter le besoin de solitude d’un·e proche atteint·e de cancer montre un profond respect pour son autonomie et sa capacité à gérer la situation comme elle ou il le souhaite.

Vous pouvez par exemple encourager le malade à exprimer ses besoins et ses préférences en matière de soutien et de solitude mais n’insistez pas, si le silence est sa réponse.

Respecter les moments où le malade souhaite être seul·e, en lui offrant l’espace nécessaire pour se retirer et se ressourcer sans se sentir obligé·e de socialiser.

Et si vous pensez que votre rôle est limité, détrompez-vous !

Cela ne signifie pas que vous êtes exclu·e ou que la famille est exclue du processus de soutien. Même si cet être cher de la famille choisit de traverser cette épreuve en solitaire, savoir que sa famille est là, prête à offrir son soutien et son amour inconditionnel, peut être une source de réconfort immense.

Chacun·e a un rôle essentiel à jouer dans ce combat contre la maladie. Être là, écouter, apporter du réconfort, de la chaleur et de l’espoir sont des actions qui peuvent avoir un impact immense. 

Le roi Charles 3, son cancer, son fils

Je vous invite à parcourir cette tranche de vie du roi, article rédigé par Madame Maïlis Rey-Bethbeder pour Yahoo ! Actualités : “Le roi Charles III atteint d’une “forme de cancer” : le prince Harry serait arrivé à l’aéroport d’Heathrow“.

Dans mon coaching holistique, j’aide les familles confrontées au cancer :

  • à réussir à traverser cette épreuve,
  • à renforcer leurs liens,
  • à mieux communiquer et
  • à trouver des moyens concrets d’accompagner leur proche atteint·e de cancer.


Parce que la guérison est un processus qui implique tout le monde.

Mais et vous, comment réagiriez-vous face à un ami dont le père, la mère, le frère ou la sœur seraient atteints d’un cancer ?

#Cancer #famille #Coaching #EnsembleContreLeCancer #GuérisonFamiliale

#SoutienInconditionnel #FamilleUnie

Voir le post sur LinkedIn.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Comments (

)